Haïti

AVIS IMPORTANT :

Le Réseau Entraide Solidarité Monde a voté une résolution de dissolution de notre organisme de coopération internationale lors de notre assemblée générale extraordinaire tenue le 10 novembre 2018. C’est à l’unanimité que les membres présents ont voté en faveur de la cessation de nos activités.

Toutefois, la mission de notre organisme continuera de s’accomplir grâce au travail d’un autre organisme de coopération internationale. Tous les Enfants de l’Autre Monde (T.E.A.M.)

T.E.A.M. cherche à soulager la pauvreté, à favoriser la réinsertion sociale, l’éducation, et la promotion de la santé et autres besoins d’enfants et de jeunes vivant dans des conditions de vie difficiles. T.E.A.M défend les droits des enfants, lutte contre la pauvreté et les guerres.

T.E.A.M. travaille auprès de jeunes d’Afrique, d’Asie, d’Amérique Latine et d’Haiti.

Si un projet de coopération internationale avec l’équipe de T.E.A.M. vous intéresse, veuillez les contactez afin de connaître les possibilités de travail de coopération internationale qui s’offrent à vous.

Je vous incite à visiter leur site internet (www.team-monde.org) afin de mieux les connaître et ainsi réaliser l’importance de leur travail en pays étrangers.

Raynald Matte, président du RESM (www.ong-resm.org)


HAÏTI

« Haïti est le pays le plus pauvre des Amériques. Avec une population de 10,1 millions d’habitants, il occupe le 158e rang (sur 187 pays) de l’indice de développement humain 2011 établi par le Programme des Nations Unies pour le développement. »

« Les efforts en matière de développement en Haïti ont essuyé un revers en janvier 2010 lorsqu’un puissant séisme a secoué la capitale, Port-au-Prince, et les régions avoisinantes. Le séisme a fait 230 000victimes, forcé le déplacement de 1 300 000 personnes, détruit des infrastructures et perturbé gravement les services de base et l’activité économique. Après les grandes catastrophes naturelles de 2008, ce cataclysme est survenu alors qu’Haïti venait de vivre une année de relative stabilité au chapitre de la sécurité et du développement et que des progrès avaient été effectués en matière des droits de la personne. »

« Trois ans après le séisme, les besoins sont encore immenses, et le redressement et la reconstruction d’Haïti prendront plusieurs années. »

Source : Volontaires Sans Frontière <http://www.volontairessansfrontieres.ca/haiti.php>

PROJETS 2011-2012

  • TRAVAIL SOCIAL ET NUTRITION

Coopérant bénévole : Jean-Pierre Charbonneau
Bénéficiaires : population et enfants en situation de handicap
Lieu d’intervention : L’Île-à-Vache, dans le sud-ouest d’Haïti
Date des projets : du 24 novembre 2011 au 24 avril 2012

Projets :
1/ Travail communautaire et soutien nutritionnel
2/ Soutien aux enfants de l’orphelinat en situation de handicap

PROJETS 2010

  • SOUTIEN POST-SÉISME

HaïtiCoopérants bénévoles : Suzanne, Cécile Vaillancourt et Henri-Paul Veilleux
Bénéficiaires : Dix familles ouvrières
Lieu d’intervention : L’Île-à-Vache, dans le sud ouest d’Haïti
Date des projets : Mai 2010

Projets :
1/ Reloger les personnes ayant perdu leur maison
2/ Distribuer des outils et des biens de première nécessité
3/ Creusage de puits
4/ Soutien aux jeunes voulant apprendre un métier

Contexte :
Alors qu’il effectuait une mission en Haïti, Camil Peron, membre du RESM, est décédé pendant le séisme. En mai 2010, sa conjointe Suzanne, Cécile et Henri-Paul sont allés en Haïti pour apporter de l’aide à dix familles ouvrières vivant dans une tente. Ces familles ont bénéficié d’aide pour se reloger, d’outils nécessaires pour travailler et de biens de première nécessité.

Laisser un commentaire