Proposer un projet

PROCESSUS D’ACCEPTATION D’UN NOUVEAU PROJET

1- Pour qu’un projet soit appuyé par le RESM, il faut respecter les conditions de base suivantes :

  • Être membre du RESM (avoir payé la cotisation de 30$ de l’année en cours);
  • Partager les valeurs du RESM;
  • Suivre une formation d’initiation à la coopération internationale (si la dernière expérience à l’international date de plus de cinq ans;
  • Posséder ou s’engager à acquérir une connaissance linguistique de la langue du pays d’accueil.

2- Pour soumettre un projet au RESM, il faut envoyer au secrétariat (via adresse postale) :

25, rue Jarry Ouest
Montréal (Québec) H2P 1S6

Au moins quatre mois avant la réalisation de votre projet:

3- Fournir les documents suivants lors de l’envoi initial

  • Une copie de votre passeport (idéalement valide jusqu’à six mois de la date de retour prévu);
  • Une copie d’une attestation récente de votre assurance personnelle (voyage/maladie) indiquant clairement votre nom ainsi que la période de couverture du projet;
  • Une copie de votre carte de la Régie de l’assurance maladie du Québec;
  • Une copie d’un certificat de bonne conduite (à faire produire par un corps policier);
  • Le paiement des frais d’ouverture et de suivi de votre dossier par chèque au nom du Réseau Entraide Solidarité Monde;
  • Fournir deux noms à des fins de références (section à remplir sur la fiche du coopérant bénévole).

4- Rencontrer les membres responsables du comité de projets

  • Une date de rencontre sera proposée après l’évaluation du projet pour une analyse plus précise.

5- Signer le protocole d’entente entre le coopérant-bénévole et le RESM

  • Retourner l’ensemble du protocole et ses annexes dûment remplis et signés.

Pour votre sécurité, il est toujours préférable de s’inscrire sur le site Internet pour l’inscription des Canadiens à l’étranger avant le départ.

6- Au retour de mission, le coopérant-bénévole doit :

  • S’engager à partager son expérience en présentation orale ou écrite;
  • Rédiger un compte-rendu du travail accompli durant le séjour à l’étranger et le retourner au secrétariat du RESM. Faire l’ajout de photographies pour imager l’envergure des tâches réalisées (voir l’exemple de grille d’analyse pour vous aider dans votre rédaction);
  • Présenter un rapport de dépenses dans les plus brefs délais (voir la liste de ce qui peut être couvert par les reçus de charité).